Photo de Jacques Lewiner

Jacques Lewiner est physicien et inventeur. Il est professeur et directeur scientifique honoraire de l’Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la Ville de Paris (ESPCI ParisTech). Il a déposé un grand nombre de brevets dont beaucoup ont fait l’objet de développements industriels, notamment au travers de licences accordées à des sociétés industrielles ou par la création de start-ups souvent fondées avec d’anciens élèves ou chercheurs.

Jacques Lewiner a mené des recherches à caractère fondamental dans divers domaines de la physique. Après son doctorat, il enseigne à la Catholic University of America et se spécialise dans l’étude des propriétés électriques de la matière. Entre 1968 et 1973, il est attaché puis chargé de recherche au CNRS.

En 1973, il est nommé professeur à la Chaire d’électricité générale de l’ESPCI ParisTech, où il est rejoint en 1980 par Georges Charpak.

En 1987, Pierre-Gilles de Gennes le nomme directeur scientifique de l’ESPCI ParisTech, fonction qu’il occupera jusqu’en 2001.

Jacques Lewiner a mené des travaux de recherche dans le domaine des isolants électriques et en particulier des électrets, en instrumentation par exemple dans le domaine de l’imagerie médicale, ainsi que sur l’amélioration des performances des réseaux de télécommunications. Il a publié une centaine d’articles dans des revues françaises et étrangères et a participé à de nombreux colloques internationaux.

Parallèlement à ses activités de recherche, Jacques Lewiner a développé de nombreuses applications industrielles. Il est titulaire de plus de 180 demandes de brevets français et de plus de 1 000 extensions de ces brevets à l’étranger. Un nombre important de ces brevets a fait l’objet de développements industriels, notamment dans les systèmes de commutation, les claviers de saisie de données, les capteurs, les systèmes de télécommunication, les dispositifs de sécurité, l’acoustique et les ultra-sons ainsi que l’instrumentation médicale.

Jacques Lewiner est le fondateur de plusieurs start-ups dont Finsécur qui développe et commercialise des systèmes de détection d’incendie, Cynove des caméras avec électronique embarquée, Cy-Play une plateforme de communication vers les téléphones mobiles et Inventel, leader en passerelles résidentielles, revendu en 2005 au groupe Thomson. La plupart de ces entreprises sont en croissance régulière et pour certaines de manière spectaculaire.

Jacques Lewiner a beaucoup œuvré pour créer des liens entre recherche et applications, notamment en encourageant les chercheurs à déposer des demandes de brevets et à aider à leur valorisation.

Par ailleurs, conscient de l’importance de rendre la science accessible au grand public, il a créé avec Pierre-Gilles de Gennes l’Espace des Sciences de Paris (rebaptisé “Espace Pierre-Gilles de Gennes”). Y sont organisées des conférences grand public pour des audiences non-spécialisées, des stages pour des enfants et des expositions. C’est l’un des pivots de “la main à la pâte”, initiée en France par Georges Charpak.

Jacques Lewiner s’est vu décerné le Prix de l’Ingénieur de l’année 2010 par le CNISF et l’Usine Nouvelle au titre de l’ensemble de sa carrière.