Ils parlent de nous

Interview audio dans le blog Biotech Finances, le 28 octobre 2013 – « Axilum Robotics déploie son magnétisme à l’international »

Interview audio dans le blog Biotech Finances, le 28 octobre 2013 – « Axilum Robotics déploie son magnétisme à l’international »

  Michel Berg, CEO, détaille dans cette entrevue audio les ambitions d’Axilum Robotics, qui vient d’obtenir le marquage CE pour le premier robot au monde spécifiquement conçu pour la stimulation magnétique transcrânienne (TMS) et qui s’adresse à un marché international en forte croissance.    Ecouter l’interview.

Article dans le magazine L’Usine Nouvelle, n°3345 du 19 septembre 2013 – Axilum Robotics sécurise la stimulation du cerveau

Article dans le magazine L’Usine Nouvelle, n°3345 du 19 septembre 2013 – Axilum Robotics sécurise la stimulation du cerveau

Recherche en neurosciences, traitement de pathologies psychiatriques : les applications de la stimulation magnétique transcranienne (TMS) se multiplient. Cette technique indolore consiste à appliquer une bobine magnétique à proximité du cerveau pour en stimuler certaines zones. Restait à trouver un moyen de l’automatiser en toute sécurité. L’équipe de robotique médicale d’ICube 1, une unité mixte…

Article dans le magazine Biotech Finances, n°584 du 25/02/2013 – Axilum Robotics sur la fusée d’amorçage

Article dans le magazine Biotech Finances, n°584 du 25/02/2013 – Axilum Robotics sur la fusée d’amorçage

C’est une jolie progression que réalise la start-up strasbourgeoise Axilum Robotics qui a mis au point le premier robot spécifiquement conçu pour la stimulation magnétique transcrânienne (TMS). Cette spin-off du laboratoire ICube, fondée en 2011 par une équipe d’enseignants chercheurs, d’ingénieurs et d’un médecin diplômé d’HEC, vient de clôturer une levée d’amorçage de 850 k€….

Article dans le magazine L’Entreprise, numéro de juillet-août 2012 – Strasbourg dessine les thérapies du futur

Article dans le magazine L’Entreprise, numéro de juillet-août 2012 – Strasbourg dessine les thérapies du futur

Grâce à une recherche académique de très haut niveau, la capitale alsacienne donne régulièrement naissance à des start-up dans le secteur du médicament et des technologies médicales. Passage en revue des spin-off, dont Axilum Robotics : le robot qui envoie de l’électricité au cerveau.    Télécharger le PDF.

Article dans le journal Les Echos, édition du 29 mars 2012 – Axilum Robotics : une augmentation de capital et un robot en 2012

Article dans le journal Les Echos, édition du 29 mars 2012 – Axilum Robotics : une augmentation de capital et un robot en 2012

 Télécharger le PDF.

Article dans le magazine international du CNRS du mois d’octobre 2011 : Le traitement psychiatrique automatisé

Article dans le magazine international du CNRS du mois d’octobre 2011 : Le traitement psychiatrique automatisé

Les appareils de TMS, utilisés pour traiter la dépression et la schizophrénie résistantes aux médicaments, pourraient bientôt être actionnés par des robots. Une amélioration à la fois pour les médecins et les patients. Lire l’article à la page 30 de l’édition d’octobre 2011 du magazine international du CNRS (article en version anglaise seulement).    Télécharger…

Reportage sur Alsace 20, émission In’Alsace du 26 mai 2011 : Un robot pour soigner la dépression

Reportage sur Alsace 20, émission In’Alsace du 26 mai 2011 : Un robot pour soigner la dépression

Axilum Robotics, start-up alsacienne, développe un robot d’assistance à la TMS : la stimulation magnétique transcrânienne. Cette technique permet de stimuler des zones du cerveau pour traiter des symptômes dépressifs. Ce robot permettra plus de précision et de sécurité pour les patients, car ce n’est pas un robot industriel !    Aller sur le site…

Article dans les DNA (Dernières Nouvelles d’Alsace), édition de Strasbourg du 21 avril 2011

Article dans les DNA (Dernières Nouvelles d’Alsace), édition de Strasbourg du 21 avril 2011

Unique au monde, l’invention de la toute jeune société Axilum Robotics est prometteuse pour le traitement de la schizophrénie et des dépressions résistantes aux médicaments. Son objectif est de simplifier une technique encore limitée à la recherche en France : la stimulation magnétique transcrânienne (TMS).  Télécharger le PDF

Go Top